Partager
 

MILK LAB - LES DESIGNERS RÉINVENTENT LE LAIT  du 29/05/2015 au 30/06/2015

MILK LAB
Les designers réinventent le lait
avec
5.5 DESIGNERS
SEBASTIAN BERGNE
BETC DESIGN
MARC BRÉTILLOT
STÉPHANE BUREAUX
ELIUM
MARTI GUIXÉ
FRANÇOIS MANGEOL
NODESIGN
SISMO
ET
L’ÉCOLE NATIONALE SUPÉRIEURE D’ART DE NANCY
L’ÉCOLE SUPÉRIEURE D’ART ET DESIGN DE REIMS

du 29 Mai au 30 Juin 2015

Les produits laitiers demain, quelles propositions ? C’est à cette question que répondent dix designers professionnels et des étudiants en écoles d’art, réunis par Claire Fayolle dans le cadre de l’exposition Future Milk. Inédits, les projets ont été spécialement développés pour l’occasion. Certains traitent de nouvelles manières de consommer les produits laitiers (nouveaux contenants, gestes, associations de goût, lieux, nouvelles recettes etc.). D’autres envisagent le lait comme un matériau et réhabilitent la galalithe, s’intéressent à la fibre de lait, imagine un nouveau polymère 100% hydrosoluble ou un nouveau type d’encre naturelle.
La richesse de l’exposition tient dans la diversité des propositions qui invitent à sortir des sentiers battus et porter un nouveau regard sur un matériau indispensable à notre quotidien. Dans le même temps, la plupart des propositions témoignent de préoccupations contemporaines : développement durable, sauvegarde des territoires, re-connexion du monde urbain avec le monde agricole...

COMMISSARIAT : CLAIRE FAYOLLE
SCÉNOGRAPHIE ET DIRECTION ARTISTIQUE : ICH&KAR

5.5 DESIGNSTUDIO

En 2003, leur génial projet de fin d’études « Réanim », présentant une série de pansements graphiques, sutures esthétiques et autres soins cliniques pour objets à l’abandon, propulse les 5.5 designers sur le devant de la scène design et donne le ton : l’insolence créative animera désormais chacun des projets du jeune collectif pour mieux remettre en question notre rapport aux choses. Renommé à l’occasion de ses dix années d’existence, le 5.5 designstudio, installé à Paris se compose aujourd’hui de Vincent Baranger, Jean-Sébastien Blanc, Anthony Lebossé et Claire Renard, et joue avec brio, humour et poésie sur les codes du détournement pour mieux exprimer son engagement. Prônant un design accessible et citoyen, le studio déride des pièces de luxe, en collaborant avec de grandes maisons telles que Bernardaud, Baccarat ou Veuve Clicquot, comme des objets de consommation courante, pour de grands groupes comme Scotch-Brite, Oberflex ou encore Moulinex, afin de redessiner un quotidien joyeux, pratique où leurs (ré)inventions percutantes s’inscrivent comme des évidences

 

SEBASTIAN BERGNE

Diplômé du Royal College of Art, Sebastian Bergne ouvre son studio à Londres en 1990. Designer industriel dont le travail est reconnu aujourd’hui internationalement, Sebastian Bergne développe un style qui se lit à travers une approche de l’objet à la fois très personnelle et mûrement réfléchie. Plutôt que de tenter d’imposer une signature formelle à ses créations, le designer se plaît à proposer des solutions simples mais originales, inspirées de son regard particulier et nourries du monde qui l’entoure. Doté d’un oeil acéré et de références multiculturelles – le designer, fils de diplomate a été élevé dans plusieurs pays et a été initié très tôt à l’art et à l’artisanat – Sebastian Bergne privilégie toujours la fonction et le plaisir de l’utilisateur. Il collabore avec de nombreuses marques telles que Authentics, Tefal, Muji, Habitat, De Beers, Moulinex, Gaia & Gino, Vitra sur des projets extrêmement variés, qui vont du tire-bouchon à la bouilloire, en passant par du mobilier et du luminaire. Primée de nombreuses fois, une partie de son travail est exposée dans les collections permanentes du centre Pompidou.


 

BETC DESIGN

Créée à la fin de l’an 2000 par Christophe Pradère au sein du grand groupe de communication éponyme, l’agence BETC design se caractérise par une approche globale du design allant de la réflexion stratégique, pour travailler en amont des projets, jusqu’au design créatif. Concevant le design comme un des modes d’expression privilégiés des marques, BETC design se donne d’abord pour objectif de maîtriser les clés d’un langage actuel, avant d’imaginer des formulations adaptées et pertinentes qui expriment une histoire de marque accessible à tous les usagers. Autoproclamée « Tribu », l’agence, vivier fédérateur de talents complémentaires, réunit une trentaine de consultants, designers, architectes, sémiologues et autres experts autour de projets communs pour des clients aussi divers que Louis Vuitton, L’Oréal, Orange ou encore Air France.

MARC BRETILLOT

Alors qu’il enseigne le bois, les résines, le métal à l’ESAD de Reims, Marc Bretillot a l’idée d’introduire dans ses cours la notion d’aliment traité comme matière première d’un design dont l’utilisateur quotidien serait le mangeur. En 1999, il est ainsi l’un des fondateurs du design culinaire, dont il est depuis devenu l’un des chefs de file et qu’il continue d’enseigner aujourd’hui. Gastronome visionnaire, Marc Bretillot ne travaille jamais sans l’expertise d’un cuisinier pour mettre la table à l’épreuve afin d’en sublimer l’essentiel : le plaisir des cinq sens qui y sont conviés. Conseil pour l’industrie agroalimentaire, organisateur d’événements internationaux et de performances culinaires aux frontières de l’art contemporain, Marc Bretillot cultive avec l’art de la belle bouffe, un esprit joueur et responsable, pour bousculer les idées trop souvent reçues des consommateurs.

STéPHANE BUREAUX

Designer d’objets, scénographe, enseignant, Stéphane Bureaux prône, depuis la création de son agence en 1989, un design sans frontière ni cloisonnement. Dès 1997, alors qu’il dessine l’architecture d’intérieur du magasin d’un ami devenu pâtissier, il dépasse la demande initiale de son client pour se proposer d’intervenir directement sur le produit lui-même. Il devient ainsi l’un des pionniers en matière de design culinaire. Se heurtant par la suite à une certaine indifférence pour la nouvelle discipline de la part du monde de la cuisine, Stéphane Bureaux n’a de cesse d’affirmer l’utilité comme les bienfaits d’une collaboration créative entre cuisiniers et designers. Depuis lors, les assiettes sont devenues des terrains conquis par le design que Stéphane Bureaux se plaît à investir avec humour, ingéniosité et brio. Ses objets gustatifs innovants remarqués — tels que son entremets « hommage à Jean Prouvé » qui est récompensé en 2005 par l’APCI (Agence pour la Promotion de la Création Industrielle) — contribuent aujourd’hui grandement à la reconnaissance générale et au développement du design culinaire.

ÉCOLE NATIONALE SUPéRIEURE D'ART DE NANCY

Fondée en 1708 par les ducs de Lorraine, l’ENSAN est la seule parmi les sept écoles nationales installées en région à développer la plus large offre de formation d’études diplômantes (Bac +5) et orientées vers les métiers : art, communication et design.
Sa démarche de service public est ouverte et singulière, ménageant l’équilibre entre recherche et professionnalisation.
Elle est une des trois composantes de l’alliance ARTEM (ARt-TEchnologie- Management) dont l’objectif premier est de développer une offre d’enseignement transdisciplinaire, reposant sur les compétences respectives et complémentaires des trois établissements (art et création, ingénierie des matériaux et de la production, management). Tout particulièrement, le réseau ARTEM permet de développer une offre d’ateliers de recherche et de création (ARCs, années 4 et 5 des trois options) transversaux ouverts aux étudiants des trois écoles.
Opérateur de l’Etat, espace de formation et acteur culturel, l’ENSA s’inscrit à la fois sur le territoire lorrain et à l’international (38 accords de partenariat en Europe et dans le monde).
L’ENSA développe également deux post-masters : l’Ecole offshore, programme de recherche Création et mondialisation, basée à Shanghai et l’Atelier National de Recherche Typographique.

ECOLE SUPéRIEURE D'ART ET DE DESIGN DE REIMS

L'Ecole Supérieure d'Art et de Design de Reims, l'une des  plus anciennes écoles des Beaux Arts de France,  est bien implantée aujourd'hui dans le 21e siècle. Renommée pour l'excellence de sa formation, elle tisse chaque jour une pédagogie singulière, appuyée sur des professionnels, figures de l'art et du design, ouverte sur les échanges européens et la mondialisation culturelle. Sa dynamique, qui a porté sa réputation hors de nos frontières, lui permet d'offrir aux étudiants de multiples opportunités d'expériences, et de rencontres dans les domaines de la création,  de la recherche et de la prospective. L'ESAD de Reims est un établissement public délivrant des diplômes nationaux : c'est un label de qualité et la garantie des valeurs du service public.

ELIUMSTUDIO

Équipe éclectique et multigénérationnelle basée à Paris, eliumstudio est composé de 7 designers animés par le même credo. « Less is More » : quel que soit le champ d’application de leur design commun – qui va des accessoires domestiques aux objets connectés en passant par l’aménagement ou la scénographie – le studio se débarrasse du superflu pour toujours s’attacher à l’essentiel qu’il reconnaît dans les besoins fondamentaux de ses utilisateurs. Récompensé de nombreuses fois pour ses créations innovantes, le studio a l’art d’intégrer la technologie la plus pointue dans l’usage quotidien, au point de la rendre aussi invisible qu’élémentaire. Depuis 2002, date de sa création, le studio collabore avec des start-up – Withings, Invoxia – des grands groupes – Seb, Rowenta – des marques de luxe – Bell&Ross, Seiko – et des maisons d’éditions – Lexon, Magis – pour produire un design novateur dédié à l’humain.

MARTÍ GUIXÉ

Après des études de design industriel et design d’intérieur à Barcelone, puis à Milan, Marti Guixé, designer catalan, travaille comme consultant à Séoul avant d’entamer une longue collaboration avec la marque Camper. En 2001, il s’autoproclame « Ex-designer » pour s’affranchir d’une vision restrictive d’un design formel, onéreux et trop éloigné de sa fonction première qui est de rendre service à ses utilisateurs. Investi d’une mission claire, Martí Guixé tente de résoudre les problématiques contemporaines de consommation en se concentrant sur des idées, plutôt que sur des objets. Subversif, rebelle et engagé Martí Guixé séduit par son anticonformisme et collabore avec de nombreuses maisons telles que Authentics, B-Sign, Camper, Cha-cha, Desigual ou Droog Design. S’il se dit peu gastronome et incapable de cuisiner, Marti Guixé s’intéresse à la nourriture comme produit de consommation courante qu’il tente de réconcilier avec nos modes de vie contemporains : ses timbres assaisonnés, Post it Chips ou autres techno Tapas, interrogent notre mode de consommation quotidien et suggèrent d’autres façons de se nourrir.

FRANÇOIS MANGEOL

Diplômé de l’école supérieure d’art et de design de Saint-Étienne, François Mangeol, né en France en 1984, produit un design narratif, catalyseur d’émotions et matière à réflexions. Multiples et éclectiques, ses projets, pour des institutions culturelles, des particuliers ou des marques internationales telles que Kvadrat, Boffi ou encore Ikéa, sont autant d’interprétations du monde qui l’entoure. Directeur Artistique, il cofonde en 2010 la maison d’édition ÉSÉ – Édition sous étiquette avec Valérie Gonot, pour laquelle il signe aussi un certain nombre de produits. En quête d’authenticité, ÉSÉ, fruit d’une vision poétique et d’un engagement strict, mise sur les talents émergents du design pour proposer des objets chargés de sens et d’histoires fortes. Le travail de François Mangeol a déjà été présenté dans de nombreuses expositions à travers l'Europe et est présent dans les collections du CNAP et du MAMCO de Genève.

NODESIGN

Nodesign – spécialisé dans l’innovation, le design numérique et les objets connectés – est un pionnier reconnu du « nouveau design ». Fondée par Jean-Louis Fréchin, l’agence accompagne ses clients dans la définition de stratégies, produits ou services intégrant pleinement les opportunités du numérique. Avec une méthode de travail basée sur le dialogue et l’observation, l’agence confronte et assimile les nouvelles technologies dans la vie réelle, en visant l’humain comme interlocuteur principal et non comme cible. Nodesign s’est illustré notamment dans des applications et services innovants – pour des groupes comme Orange ou des musées comme Le Louvre – dans des objets connectés – avec Parrot par exemple – enfin dans des services urbains et de nombreuses start-up.

SISMO

Tirant son nom du grec « secousse », l’agence Sismo est née en 1996 de la volonté d’ouvrir une brèche dans un design industriel traditionnel souvent trop figé. Caractérisée par une approche de travail tournée vers le client et l’usager, l’agence, fondée par Antoine Fenoglio et Frédéric Lecourt, développe à l’occasion de ses projets nombreux et variés une méthodologie pointilleuse intégrant pleinement les enjeux, aspirations et interrogations des marques pour lesquelles elle travaille. Basés sur le dialogue et l’interaction, les projets des Sismo pour Saint Gobain, Bébé Confort, RATP ou encore Adidas, explorent le quotidien des marques à l’aide de cartographies originales afin d’en extraire des projets créatifs allant au-delà du simple « style » pour se rendre lisibles, efficaces et accessibles à tous les usagers.