Partager
 

LES FILLES À FROMAGES  du 07/02/2014 au 26/04/2014

@Thomas Laisné

Peut-on manger des fromages français et rester belles et sexy ? C’est la question posée par le collectif de femmes gourmandes, le Cercle Officiel des Filles à Fromages Et plus si affinités (le COFFE) aussi communément appelées « Les filles à fromages » réunies à l’initiative de Grand Seigneur, le magazine du plaisir à table, avec le soutien de la Milk Factory. Chaque jour, des dizaines de « filles à fromages » viennent rejoindre les rangs de ce qui s’annonce déjà comme le plus grand mouvement féminin jamais créé autour de la passion partagée du Salers, du Roquefort, du Reblochon ou du Rocamadour. « Peut-on manger des fromages français et rester belle et sexy ? La réponse est oui ! » affirment les nouvelles divas du bec salé qui souhaitent « assouvir leurs passions fromagères comme les hommes, c’est à dire en toute liberté entre la salade et le dessert, et de préférence avec une tartine beurrée.»

 

Exposition photographique de Thomas Laisné

http://thomaslaisne.com/home